Président du Parti

/Président du Parti
Président du Parti2018-08-12T10:12:06+00:00

BSD

Moshe Feiglin est né en 1962 et est actuellement à la tête du parti Zehout, qu’il a fondé avec d’autres en été 2015. Moshe Feiglin a par le passé été député à la Knesset dans le cadre du Likoud et Vice Président de la 19e Knesset. Il a été à la tête du mouvement « Zo Artzeinou »(1994), créé pour stopper les accords d’Oslo, puis a dirigé la faction du Leadership Juif au Likoud. Moshe est marié à sa femme  Tzippy,  père de cinq enfants et grand-père de neuf petit-enfants.

La famille Feiglin a de profondes racines en Israël. En 1889, les ancestres de  Feiglin sont arrivés en Israël pour accomplir le commandement de conquérir la terre dans sa forme la plus simple – par la construction et l’agriculture. Les membres de la famille ont été parmi les fondateurs des premiers villages dans le nord -Mishmar HaYarden, Hadera, Kinneret et d’autres. Le grand-père de Moshe, Avraham Feiglin, à été le premier enfant né dans l’implantation de Metoula, son père, a servi dans la police hébraique des Implantations et a été un des pionniers de l’industrie textile en Israël.

Moshe est né à Haifa, et a grandi dans une famille ayant des représentants dans presque tous les segments de la société israélienne – religieux, laïques, orthodoxes, gauche, droite et tout ce qu’il y a entre. Il a étudié à l’école »Tachkmoni » de Rehovot et plus tard au lycée religieux de « Or Etzion ». Feiglin a servi comme officier combattant du génie civil à l’armée et a été libéré avec le grade de capitaine. Après l’armée il a créé la première compagnie de maintenance extérieure pour les hauts bâtiments en Israël ainsi qu’une compagnie de haute technologie. Quand les accords d’Oslo sont tombés sur Israël, Feiglin a transféré la propriété de la compagnie de haute technologie à un ami pour libérer son temps à l’activisme dans le cadre du mouvement de Zo Artzeinou qu’il a lancé.

Le mouvement  ‘Zo Artzeinou (C’est notre Terre)

Avec une manifestation non-violente, sans précédent d’environ 100’000 participants contre les accords d’Oslo, Feiglin a réussi à briser les murs du silence imposé à la voix de l’alarme de l’opinion publique concernant les dangers des accords d’Oslo. La signature de ces accords, malgré l’opposition claire de la majorité du public israélien, a amené Feiglin à réaliser que le seul moyen de restaurer son pouvoir au peuple était d’entrer en politique.

Au Likoud

En 2000, Moshe Feiglin joint le Likoud et met en place la faction du « Leadership Juif au Likoud » . Feiglin a été quatre fois candidat pour la direction du Likoud et en être le leader.

Le 26 Novembre 2012, lors des primaires pour la 19e Knesset, il a été classé 15 sur la liste du Likoud, et est entré à la Knesset.

Feiglin a été nommé Vice-Président de la Knesset et a servi comme membre dans neuf commissions : la commission des Affaires Etrangères et de la Défense, la commission de l’Intérieur et de l’Environnement, la commission de la Chambre, la commission de l’Economie, la commission de l’Education, de la Culture et du Sport, la commission des Plaintes Publiques, la sous commission du Suivi des Accidents de la Route, la commission du Contrôle de l’Etat, et la commission de la Science et de la Technologie.

Il a également été le président (avec le député Nachman Shai) du Groupe d’Amitié Parlementaire Israël-Australie. Il a aussi fondé et servi comme président trois lobbys : le lobby pour accroître la sensibilité pour la maladie de Parkinson, le lobby pour une armée de métier et le lobby libéral.

Démission du Likoud

Lors des primaires du Likoud en décembre 2014, Feiglin a décidé de ne pas se présenté pour la tête du parti, ceci afin de ne pas nuire à ses chances de rentrer sur la liste du Likoud à la Knesset. De nombreux éléments à l’intérieur du parti,orchestré par le premier ministre Benjamin Netanyahou, se sont alliés pour miner les chances de Feiglin d’obtenir une place éligible sur la liste. Il a été élu 17 sur la liste nationale, ce qui l’a placé en 36e position sur la liste -ce qui clairement ne suffisait pas pour entre à la Knesset.  Feiglin a déclaré que le Likoud avait cessé son rôle de sillon pour la création du leadership basé sur la foix en Israël et qu’une nouvelle structure devait être établi pour atteindre cet objectif.

Le parti Zehout

En mars 2015, Feiglin annonce l’établissement de  »Zehout – le mouvement Israélien Juif « . Les objectifs du parti sont un Etat Juif qui maximise la liberté de ces citoyens, renforce les valeurs de la famille et de la communauté, préserve une économie libre, applique sa souveraineté sur toute les parts de la Terre d’Israël sous son contrôle – et en premier lieu , le Mont du Temple – et met fin à l’état de belligérance et de bain de sang en défaisant l’ennemi.

Pour en savoir plus sur Zehout, cliquer ici.